La courbe de changement, ou votre recette de cuisine face aux reactions contre le changement

Annoncer un changement de poste à votre employé, Faire accepter une nouvelle façon de travailler à un membre d’équipe, ou encore changer les habitudes des gens dans une entreprise centenaire, obéissent aux memes regles du “Changement”. Les reactions des gens face au Changement sont toujours les memes, peu importe la complexité, la durée ou le contexte de l’operation du changement. C’est drôle, mais vous verrez, suite a cette lecture, que c’est presque une recette de cuisine que tout le monde applique spontanément.
Dans ce qui suit, nous donnerons des exemples appliquées en entreprise, mais ceci s’applique dans n’importe quel autre scenario de changement.

La courbe de changement

Il existe en fait ce qu’on appelle “la Courbe de changement”. Cette courbe détaille les differentes reactions émotives dans le temps, suite a l’annonce d’un changement.

La courbe de changement

La courbe de changement

  1. La stabilité: Dans ce stade, l’employé est dans un état stable, il maitrise généralement son travail, possède des habitudes, mais surtout une maitrise et une expertise dans ce qu’il fait.
  2. La confusion : Le changement est annoncé, par exemple, un changement de poste, de technologie ( utiliser un nouvel, un nouveau langage de programmation , une nouvelle methodologie de travail etc.). L’employé est immobile à ce stade, et ne croit pas encore a la nouvelle annonce.
  3. Le rejet : L’employé essaye systématiquement de défendre l’ancienne façon de faire et rejette la nouvelle.
  4. L’agressivité : Passant par un sentiment d’amertume, et parfois de colère, l’employé peut devenir agressif.
  5. La négociation : L’employé tente par la suite de négocier pour minimiser les impacts sur sa situation actuelle.
  6. La frustration : L’employé passe par un sentiment de frustration, puisque la négociation ne donne pas de resultats.
  7. Le test : L’employé essayé la nouvelle solution (techno, language etc.) de façon limitée.
  8. L’acceptation : L’employé accepte le changement, mais toujours avec une perception negative.
  9. L’engagement : L’employé perçoit les avantages du changement, et agit positivement.

Maintenant, Sérieusement, essayez d’appliquer ces états durant votre journée, que ce soit sur des scenarios microscopiques (par exemple quand vous voulez instaurer un nouveau pattern de programmation avec un collègue, ou encore quand vous demandez à votre enfant de ranger sa chambre :-). Ca marche!

Les 4C et les préoccupation contre le changement

Mais pourquoi le changement derange t’il les gens?
Le changement perturbe car:

  1. Il oblige les gens à laisser leur zone de CONFORT ou une situation à laquelle ils étaient habitués.
  2. Il fait perdre la CONFIANCE que des individus avaient en leur moyen, ou envers des autres.
  3. Il fait douter les gens de leurs COMPETENCES ou il les force a en avoir de nouvelles.
  4. Il risque de faire perdre le pouvoir et la reconnaissance, et donc le CONTROLE que les employees avaient dans leur fonction.

Mais il existe des solutions pour gérer ces préoccupations. ce que j’expliquerai dans un prochain article sur la gestion de Changement.

Anis Berejeb

Anis est avant tout un passioné de l'agilité et du développement. Avec plus de 15 ans dans le domaine du développement web, son expertise combine des connaissances accrues dans l'ensemble des notions partant du développement logiciel jusqu'à l'organisation des équipes dans les environnements agiles à grande échelle.

You may also like...