L’évaluation des thèmes avec le Modèle de Kano

Dans un post précédent, nous avons exploré comment le Product Owner peut utiliser l’approche de Kano catégoriser les fonctionnalités. Nous avons vu que Kano propose trois catégories de fonctionnalités Essentielles, Linéaires et Excitantes afin organiser les fonctionnalités dans le release Plan. Dans ce Post, nous allons voir comment le Product Owner peut faire pour organiser son release plan dans la pratique.

Une première méthode est que le Product Owner pourrait réfléchir sur chaque thème et faire une estimation éclairée selon le type. Cependant, une meilleure façon est d’inclure le client ou l’utilisateur dans la réflexion et l’estimation de chaque thème. Le processus est assez facile puisqu’il peut se faire avec un questionnaire à réponses multiples écrit et ne nécessite pas plus qu’une vingtaine ou une trentaine de participants.

La proposition de Kano

Kano propose de déterminer la catégorie d’une fonctionnalité en posant deux questions sous deux formes :

  • une forme fonctionnelle : comment l’utilisateur se sentirait si la fonctionnalité était présente dans le produit
  • une forme disfonctionnelle : comment l’utilisateur se sentirait si la fonctionnalité n’était pas présente dans le produit.

Chaque question est suivie par les propositions suivantes formant une échelle de points de 1 à 5 :

  1. J’aimerais ça.
  2. Je m’attends à ce qu’il en soit ainsi.
  3. Je suis neutre.
  4. Je peux vivre avec ça.
  5. Je n’aime pas ça.

Le questionnaire aurait donc la forme suivante :

questionnaire

Il est clair selon les réponses ci-dessus que les réponses de l’utilisateur peuvent être inconsistantes. Il y’a vingt cinq combinaisons de réponses possibles! Nous avons donc besoin de voir simultanément les deux réponses. Dans ce cas, nous croisons la réponse à la forme fonctionnelle avec la réponse à la forme disfonctionnelle, nous utilisons le tableau de référence ci-dessous pour déterminer la réponse. Dans le cas précédent, nous considérons donc que la personne considère la fonctionnalité comme Essentielle.

Tableau de reference

 

Nous répétons l’exercice avec les résultats de chaque utilisateur. Nous pouvons agréger par la suite les reponses en une vue linéaire par fonctionnalité, tel que le montre le tableau suivant :

Thème E L O I C Q Catégorie
Option Climatiseur 39.1 14.8 36.6 8.2 0.2 1.1 Excitante
Obligatoire
Economie en Carburant 18.4 43.8 22.8 12.8 1.7 0.5 Linéaire

Dans le cas ou vous avez deux catégories pour une même fonctionnalité, comme dans notre premier cas, vous pouvez alors analyser la “sous population” de vos utilisateurs. Par exemple dans notre cas, séparer les utilisateurs selon le revenu, ou un genre particulier de travail etc.

Conclusion

Le modèle de Kano offre une démarche simple et efficace pour prioriser et ordonner les fonctionnalités dans un release. Le fait d’impliquer les clients dans le processus d’évaluation est un point majeur, puisqu’il enlève toute subjectivité et permet à avoir un feedback avant de commencer a développer le produit.

Anis Berejeb

Anis est avant tout un passioné de l'agilité et du développement. Avec plus de 15 ans dans le domaine du développement web, son expertise combine des connaissances accrues dans l'ensemble des notions partant du développement logiciel jusqu'à l'organisation des équipes dans les environnements agiles à grande échelle.

You may also like...

  • Celina

    Bonjour,
    Contenu très intéressant et clair, pour une fois en français. Je me pose deux questions cependant, quant-à la version française:

    Avez-vous testé la fiabilité et la validité des termes utilisés pour l’échelle en 5 points du questionnaire?

    Est-ce que vous conseillez plutôt de regrouper les questions par fonctionnalité ou par formulation positive vs. négative?

    Merci par avance de ces précision 🙂

  • Bonjour et Merci pour votre commentaire.
    Concernant la “fiabilité et la validité des termes”, honnêtement, c’est une traduction personnelle que j’ai fait, mon objectif est de donner l’idée génerale et non une “recette prête”. À vous d’utiliser les termes que vous voyez les plus adéquats.
    Concernant le regroupement, j’irais par fonctionnalité puisque l’objectif ici c’est de minimiser les fonctionnalités à ajouter au produit et de maximiser plutot le résultat (outcome).