fbpx

Une meilleure vie, une vie Agile, une vie le fun! ou le portrait psychologique de l’agilité

En tant qu’individus et équipes Agiles, nous vivons une vie le fun! Notre concept-de-soi n’est pas une identité fixe mais une entité fluide ouverte aux possibilités. Nous embrassons une définition d’une expérience humaine saine comme un flux libre, authentique et non prescriptif, avec des possibilités illimitées! Nous croyons fondamentalement que notre expérience est un processus de croissance et de découverte qui existe tant que nous existons. Pour nous, L’expérience de vie humaine est une expérience dynamique, et l’humanité est beaucoup plus diverse pour être assimilée dans une catégorisation de réussite prédéfinie.

Une perception fixe du monde nous empêche d’être heureux. Nous pouvons nous sentir frustrés que notre vie ne répond pas à ce que nous nous attendions, nos attentes étant formés par nos idées préconçues, nos valeurs limitantes, nos jugements, nos assomptions etc.

 

Une vie le fun est un processus et non un état. Et afin de bien la vivre, nous avons besoin
  1. D’être ouverts aux expériences
  2. De vivre le moment présent
  3. De nous faire confiance
  4. De prendre la responsabilité de nos choix.
  5. De nous traiter ainsi que les autres avec un estime inconditionnel.

Nous sommes ouverts à l’expérience et vivre le moment présent

En tant qu’individus et équipes Agiles, nous sommes conscients que nous vivons dans un environnement qui change constamment. Nous ne refusons pas sa fluidité. Et au lieu de créer des concepts de ce que les choses doivent être, nous laissons l’expérience façonner notre futur. Nous croyons fondamentalement que notre personnalité émerge de notre experience. Il est très important de vivre le moment présent, en étant complètement ouverts aux possibilités par chaque instant, et laisser l’expérience nous guider.

Nous savons que les préconceptions de ce qu’est le monde, ou de comment devrait-il être, limitent notre vue du monde et réduisent notre capacité d’être présent et ouverts aux possibilités actuelles. Nous ne tenons pas tête forte sur nos idées de comment les choses doivent être. Nous acceptons à la place comment ils le sont réellement, maintenant. Nous croyons que l’expérimentation est le point de départ pour la construction de nos personnalités ainsi que celles de nos équipes et de nos organisations, au lieu d’essayer de mouler nos expériences dans des idées et notions préconçues.

Nous nous faisons confiance

Pour mieux comprendre le cheminement vers la confiance, il faut comprendre comment la prise de maturité façonne une personne. À chaque fois qu’un individu grandit et avance vers l’ouverture et la transparence, il trouve qu’il fait du progrès sur sa capacité de se faire confiance et à son instinct, et commence à compter plus confortablement sur ses capacités de prise de décision. Sans qu’il aie à represser aucune partie de lui, il a une plus grande capacité de « tuner » toutes les parties individuellement. Ceci lui donne un accès à une variété de perspectives et de sentiments, et il se trouve mieux capable d’évaluer les choix qui réaliseront réellement son vrai potentiel. Il est capable de voir clairement quelle direction il veut prendre, et peut prendre des choix qui sont plus congruents avec ses besoins.
C’est ainsi qu’il ne se trouve plus à la merci de ce qu’il pense qu’il devrait faire, ni à ce que la société ou que son boss l’aient conditionné à penser ce qu’il veut. Il est conscient de son indépendance et de ce qu’il désire vraiment. Et maintenant qu’il se fait confiance, non parce qu’il est infaillible, mais parce qu’il est ouvert aux conséquences de chacune de ses actions et les corrige si elles ne sont pas satisfaisantes.
C’est à ce moment, et uniquement à ce moment, qu’une personne peut faire aussi confiance aux autres. Quand la majorité des membres dans une équipe atteignent ce niveau, ils commencent à dégager cette confiance en soi aux autres, qui cheminent beaucoup plus rapidement vers cet état à leur tour.

Nous prenons la responsabilité de nos actes, nos choix et nos actions

Nous avons le sentiment de posséder nos vies et nous prenons la responsabilité complète pour nous-mêmes. Ce que nous choisissons de penser ou de faire nous appartient. Une fois nous avons identifié nos besoins et ce que nous voulons faire, il n’y a aucun ressentiment résiduel, tout le reste viendra. En même temps, notre responsabilité s’agrandit et nous avons tendance à nous investir dans notre bonheur au travail, en tant qu’individus et en tant qu’équipes, et aussi dans nos vies.

Nous nous acceptons inconditionnellement

Lorsque l’acceptation inconditionnelle de soi et des autres manque, les gens manquent l’opportunité d’être ouverts à l’expérience. Plusieurs d’entre nous mettent plusieurs conditions et règles strictes avant de donner notre sceau d’acceptation et d’approuver les autres. Autant que notre estime de soi est grand, autant que nous estimons les autres rapidement, en se basant sur leurs apparences ou sur des préjugés, au lieu d’accepter les autres tels qu’ils le sont. La société nous offre des prix, des notes et une carrière si nous correspondons à certaines attentes, mais échoue parfois à nous aimer pour ce que nous sommes.
En tant qu’individus et équipes Agiles, nous ne croyons pas aux conditions de l’estime. Nous prônons la diversité dans toutes ses formes car nous croyons en la grandeur de l’Humanité. Nous respectons les prouesses, mais les considérons secondaires à l’acceptation inconditionnelle des gens, qui est un besoin de base et qui n’a pas besoin d’être gagnée via des actions. Nous savons que la valeur d’un individu est intrinsèquement accordée simplement par le miracle de l’existence! Nous ne donnons jamais des conditions pour accepter une personne, et pour nous, L’estime positif inconditionnel est la clé de vivre une vie le fun!
Au fur et à mesure que nous apprenons nous accepter ainsi que les autres, nous devenons plus patients. L’acceptation allège grandement la pression de se réaliser; puisque nous nous acceptons inconditionnellement, nous ne vivons plus avec l’idée erronée que les activités définissent notre valeur. Nous commençons alors à réaliser que chacun de nous s’inscrit dans un travail-en-cours continu, que nous sommes dans un processus de changement constant, le processus de devenir une personne. L’ironie est qu’avec une meilleure estime de soi, et qu’avec une pression et un criticisme nocifs moins grands, nous devenons beaucoup plus productifs.

 

Nous découvrons les choses au fur et à mesure

 

Dans notre quête de découverte, nous voyons toujours les choses comme le deuxième labyrinthe, pleins de possibilités et offrant plusieurs routes. Nous sommes capables e les voir au fur et à mesure que nous découvrons le chemin. Nous sommes flexibles et ouverts à ce que la vie nous ramène, en l’expérimentant pleinement, instant par instant!

Conclusion

Dans cet article, nous voyons clairement les fondements psychologiques d’une approche Adaptive, et comment cette perspective forme un état d’esprit pour les individus et des équipes Agiles. Si je peux la résumer, je dirais qu’en tant qu’individus et équipes Agiles, nous expérimentons et apprenons à nous faire confiance les uns les autres. Nous prenons la responsabilité de nos comportements, de nos choix et de nos actions, et nous nous acceptons ainsi que les autres inconditionnellement. Si nos actions sont libres de toute influence externe, nous nous sentons plus authentiques, plus solides lorsque nous créons notre futur, et nous sommes satisfaits de nos résultats. N’est ce pas le bon processus pour une vie meilleure, une vie le fun!

Anis Berejeb

Anis est avant tout un passioné de l'agilité et du développement. Avec plus de 15 ans dans le domaine du développement web, son expertise combine des connaissances accrues dans l'ensemble des notions partant du développement logiciel jusqu'à l'organisation des équipes dans les environnements agiles à grande échelle.

You may also like...